Rechercher
  • webmaster

Montagne & Escalade - CR WE 17/18 octobre 2020

Samedi Grimpe à 7, sur la jolie petite dalle de la fontaine d'argent, secteur le plus à l'Est de la Sainte Victoire. Dalle typique Sainte, qui conduit à des postures spécifiques un peu suppositoire...

Et il n'est pas interdit d'incliner l'appareil photo..... Les plus motivés, Sylvain, et Violaine en pleine renaissance, ont réalisé la quasi-totalité des voies parfois en va nu pieds, et tiré tout le monde vers le haut.

Didier et Dany, très discrets, ont presque autant grimpé que papoté. C'est dire. DD s'est lâché dans le 6a dalle lisse, la reprise a été foudroyante. Il a dû se voir pour le croire. Mais les photos sont là. Les 2 Alain ont pris en main Didier qui a appris l'assurage et la grimpe modernes, qques décennies après les chasseurs alpins.

DD a vite été opérationnel. Donc ces 2 engagés, Dominique Rossignol (fausse nouvelle recrue) et Didier Silène (vraie nouvelle recrue) vont, vu leur nom, améliorer fatalement l'image verte de notre Club. On pensera à aller grimper au vallon de l'Amandier équipé par Geo, où pullulent les silènes des rocailles, espèce protégée !

D'autres compagnons de grimpe n'étaient pas loin (Christophe), au secteur Zoulouband juste à côté ! Seuls sur le site, on mesurera notre chance au retour car tous les parkings de la Sainte débordaient allègrement de véhicules, " garés" jusque sur la route. Samedi ( Suite) Sous la chouette houlette de notre Vice-Président à tous, cap sur la Blanche blanchie pour aller tutoyer le sommet/fortin (Camille manquait ...) de Dormillouse 2505m, sommet offrant presque la même vue que le Morgon, c'est dire ! (Ubaye, les Seolane, l'Estrop....Serre Ponçon....Ceüse...)

14 randonneurs.ses au sommet, où une certaine fraîcheur n'a pas trop dû conduire à jouer les dormillouses (marmottes en patois) Retour par la piste noire de Col St Jean, heureusement plus noire que blanche.

A recommander aussi en hiver ! Ils ont pu avec les commentaires de Philou et Pat admirer tous les parcours ski de rando opérés par nos skieurs.

Puis les grès roses comme à l'Estrop, les lacs, les pozzines, le mélézin, les bergeries d'altitude, rien ne manquait à l'appel. Ils ont dormi où ? Pas à Dormiouse. Le gîte de Méolans-Revel "les Terres blanches" est à recommander pour son accueil et ses repas 5 étoiles.

Les 14 ont pu respecter les règles sanitaires. Dimanche

De Méolans Revel, impossible de ...couper à la tête de Louis XVI 2408m, échouée au milieu de la vallée et royalement panoramique. Montée variée là encore, avec dès 2000 un virage plein nord, et donc final enneigé juste ce qu'il faut pour les photos, ...et faire gaffe à la descente. Une belle alternative au tour du Chapeau de Gendarme, aux conditions trop incertaines vu la neige précoce, du jamais vu depuis 20 ans selon Météofrance. D'autres compagnons de sorties n'étaient pas loin, au Soleil Boeuf (Benoit et Marie). On en conclut que les choses s'arrondissent tranquillou pour elle ! Ah! 3 chamois aussi en basse vallée et malheureusement deux moutons tout fraîchement tués par des loups dont un totalement dévoré.

Enfin, la bonne ambiance du groupe a couronné ce beau WE radieux.

Bonne semaine pour les uns et bonnes vacances pour les autres


10 vues

USPEG MONTAGNE 2019 -  Créé avec Wix.com