Rechercher
  • webmaster

USPEG Montagne : News du WE du 30 et 31 avec de l'escalade et du ski de randonnée au programme.

Hello,

Nous avons tous les 8  pu partir assez tôt vendredi  pour nous retrouver  pour un apéro pas trop tardif chez Michèle à Briançon. L'apéro  s'est prolongé suite à un petit oubli de notre logisticien en chef (moi pour ne pas me nommer) : Les Barilla sont en effet restées dans les starting blocks à la maison ... Mais pas la, sauce ni le râpé ! Bon, à ma décharge le 1er avril était pas loin ! Ainsi que pour Chris, qui avait oublié son WE Mami.

Heureusement l'apéro était fourni. En fait au final , on constatera que tous les liquides alcoolisés auront disparu à l'issue du WE et les jus de fruits sont restés quasi intacts ...

Samedi, 2 guests stars Philippe A. et Philippe B. nous rejoignent et on monte à 10 au parking plein à craquer, à 1800m au dessus de Névache, sous le refuge du Chardonnet. Mais nous ne verrons que 3 personnes dans la journée, et zéro nuage bien sûr. Le  magnifique cirque de la Grande Manche (synclinal perché) nous conduit jusqu'à 2800m, en AR et non en boucle pour ménager Benoît, rescapé du Cheval Blanc, etc etc...Marie va m'occire. Belle descente un peu raide, un petit repeautage sur neige un peu tendue et nous voila dans le reputé bois de Sully plein Nord qui plonge sur le Pont de la Souchère, avec 250m de poudre SVP ! Un petit saut de corniche qui permet à Louis Marie notamment de passer du Cross fit au Cross ski ! On musarde à la fin en rive droite de la Clarée un peu plate, mais qui nous permet d'admirer les chalets de poupée suisses de Basse Gardiole. Retour à la case refuge et reapéro (2 successifs...) et les Philippe regagnent - courageusement pour l'un - leurs pénates. Dodo anticipé pour beaucoup because heure d'été, après un concours de pompes (corsées , pas corses) entre crossfiteur N°1 et rockclimbeur N°1

Dimanche, direction Cervières le Laus 1745m pour rejoindre le Col des Portes 2915, qui épaule le Pic de Rochebrune 3320m. La pente est douce mais bien long...u.e.t.t.e à mi chemin, avec un faux plat interminable de 2km. Un vilain coup de cul conduit la plupart à laisser les skis 50m sous  le col, mais le plus "faible" (Marie dirait même le meilleur d'entre nous) mettra un point d'honneur à tout faire à ski. Longue pause au col dans une douce chaleur sans nuage ni vent, avec le dopage au gingembre de Nath. en vue de la descente. Beaucoup de planeurs. Peut être dans l'un d'eux Pat qui n'a pu venir, avec son mollet vilainement hématomé.... Les planeurs chuintent, faisant de la concurrence à Damoclès, le drone de Ben, prêt à découper tout ce qui dépasse, en attendant les images. Une  tactique  de montée alternative à celle de Ben permet à Alexis de summiter avec les skis, et de redescendre prudemment à reculons à pied en descente , non sous certains encouragements.

En fait, de par son sacrifice héroïque - pendant lequel nous musardons peinards au soleil - le retard qu'il inflige effrontément au groupe permet à tous de descendre just on time sur une neige revenue à souhait -du sommet au bistrot- alors que les très rares skieurs croisés à la montée n'auront eu que tôle, verglas et bad vibrations. Arrivé pour Franck comme dans un fauteuil (cf photo) Alexis fait de plus pardonner  son  (tout petit) retard salvateur avec son ponch aux kiwis, pas très alcoolisé parait il ... Bref  d'excellentes conditions de fin avril, 2 très belles descentes de 1200m, et un WE super  à tous points de vue, avec moult apéros dans un nid douillet. Merci à tous et à toutes

Sans oublier samedi une sortie escalade du côté de Gignac la Nerthe avec pas mal de monde, avec des voies pas toujours faciles Mais comme souvent sur les falaises très courtes, les cotations ne sont pas données ...

0 vue

USPEG MONTAGNE 2019 -  Créé avec Wix.com